© 2019 By Bernadette Mergaerts. Proudly created with Wix.com

  • Facebook Basic Black
  • Black Instagram Icon

bernadette@mergaerts.net                                                       +32 475 82 05 97

THEY WROTE

Enfant terrible - Bernadette Mergaerts

Bettina Hubo 2017 journaliste BRUZZ (BE)

www.bruzz.be/uit/enfant-terrible-bernadette-mergaerts-2017-02-15

Quand elle approche avec son objectif

un mur détérioré, le sable d’une plage,

l’écorce d’un arbre, elle transforme la

matière en une substance métaphysique.

Le changement d’échelle métamorphose

le sujet. Ce qui est minimal devient infini

et ce qui est instantané devient

intemporel.

Katina Vlachou 2018 - écrivaine (GR)

J'ai fortement apprécié cette façon dont elle exprime son regard sur ces petites (mais si grandes) choses qu'on ne voit même pas/plus. Introspection : Une visite avec son œil sur ces moments ponctuels. Une solitude jamais triste. Une communion instantanée entre le moment et l'endroit qui naît n'importe où pour une seconde, ou dix ou des moments figés dans le temps. J'ai aimé les couleurs qu'on croit venues d'ailleurs, les compositions qu'on croit installées avec méticulosité, ...  Et toujours cette poésie jamais mièvre, tantôt dure et belle, tantôt tendre et apaisante.

François Panier 2016 - écrivain (BE)

Dans ses photographies elle trouble nos sens en donnant à voir un reflet ondoyant, une ombre fantomatique, des signes nuageux, un ciel renversé ou une terre qui s'envole. Ses photos ne sont pas retouchées : il s'agit bel et bien de morceaux de paysage surgissant par le cadrage carré, un cadrage choisi par la photographe. Son regard capte un morceau de réel où matière, signes et couleurs proposent une ligne graphique, une esthétique picturale. Figuration et abstraction y perdent le tranchant de leurs frontières.

Cypris Kophidès 2018 - écrivaine  (FR)